Who am I? Qui suis-je?

My name is Anne Péclat, child from the 80’, 1986 more exactly. I’m from the generation of children who went outside to play in the mud, the sand and the forest. We didn’t had cable TV, computers and mobile phones. We went outside to play with our friends, after asking our parents the permission and told them what time we would have been back.

Born in Switzerland, I made my schools and an apprenticeship. Worked then a few years before going to my first travel, my first reconnection with myself and the real nature of life. It should have been for one or two year but it was only 3 months, because of wrong visa.

This first trip brought me from Branford, Connecticut until West Palm Beach, Florida, following the east coast of the United States. I have bought my first sailboat in the States, and have made this with my boyfriend back at the time.

This first travel make me desire to continue, doing more, seeing more. It opened my eyes on how big is our planet and all the living beings who live on it.

Return in Switzerland then, working to earn some money. Yes, unfortunately it doesn’t fall from the sky 😉 And let’s go for the second travel the following winter.

A new project in the head, going this time with a plane ticket to New York, the real destination was Houston, Texas. Discovering and buying a second sailboat, then epic trip until Florida following the south coast of the United States, going to sell the first sailboat who stayed quietly on the dry storage. Also first time in the northern Bahamas, beautiful paradise on earth.

After 4 months and a half, back to work in Switzerland, filling up the finance for few months and new departure to Florida.

Before the third travel could really begin, some works on the boat had to be done. Then it was visiting the Keys, Key West, Miami, and the Bahamas, nord, center and beginning of south. After 6 months of traveling, back to Switzerland, working during the hurricane season.

Six months of working and then a new travel. This time, direction Thailand for 3 months. Kind of different, this time it’s about a road trip of over 6500km with a motorbike. Travel who marked me forever, a break into myself who sign a new beginning. It was the final end of a relationship of over 10 years from a couple a little crazy who knows that the life is much more than just subway-work-sleep.

Restarting working, I was on my way to discover and find myself. The wanderlust still at a very high level, I went traveling alone for the first time of my life, a week in Ibiza. This trip put me in self confidence and so the next winter I went back looking for my boat.

She was waiting a year and a half on the dry storage on me. When I arrived, I had the surprise to find her full of water. But the water isn’t it supposed to stay outside?! Indeed… Working, meeting new peoples, solidarity, never would I had expected a trip so rich humanly and emotionally.

Return in Switzerland a little hard, with this desire to grow up more and going until at world’s end. It isn’t easy to work 100% and creating your life, to make a dream come true, at the same time. But only a work hard bring a play hard!

And so now I’m on the way to my next trip. For the sixth year, I’m going to live my life and to realize my dreams. This blog is an opportunity for my to share my adventures with my family and my friends and maybe by sharing all my experiences, others are going to be inspired and motivated to go at world’s end too!

Because yes it’s a wonderful feeling to see friends who came visit me on my boat, buying themselves a boat and then going to sail with them! The life is like that, receiving and giving. Solidarity, helping each other, sharing, are some of the great human values, that are, unfortunately, getting a little lost today with the individuality, competition and always running for more, those values who are imposed to us by the society but who also are going against the real nature of the human being.

Travel is discovering , sharing, learning and growing up.

And you, what’s your goal in your life?l

 

 

 

Mon nom est Anne Péclat, enfant de la fin des années 1980, 1986 plus précisément. Je suis de la génération où l’on jouait dehors, dans la boue, les bacs à sables et la forêt. Les chaînes télé du câble, les ordinateurs et les téléphones portables n’existaient pas. On sortait chez nos amis pour aller jouer, après avoir demandé l’autorisation à nos parents et donné l’heure à laquelle on rentrera.

Née en Suisse, j’ai fait mes écoles, un apprentissage, puis travaillé quelques années avant de partir pour mon premier voyage, ma première reconnection avec moi même et la nature même de la vie. Censé durer 1 ou 2 ans, il n’a finalement duré que 3 mois, faute de visa.

Cette première aventure m’a emmenée de Branford, Connecticut, jusqu’à West Palm Beach, Floride, en longeant la côte est des États Unis. J’y ai acheté mon premier voilier aux USA, et j’ai vécu cette première épopée avec mon copain de l’époque.

Ce premier voyage m’a donné l’envie de continuer, d’en faire plus, d’en voir plus. Il m’a ouvert les yeux sur la grandeur de notre planète, et sur les différentes sortes d’êtres vivants qui la peuple.

Puis de retour en Suisse, travailler pour remplir la caisse de bord. Hé oui, l’argent ne tombe pas du ciel 😉 puis départ pour le deuxième voyage l’hiver suivant.

Un nouveau projet en tête, partant cette fois avec un billet d’avion pour New York, la destination réelle était Houston, Texas. Découverte et achat d’un deuxième voilier, puis traversée épique de la côte sud des USA jusqu’en Floride pour vendre le premier voilier, resté à sec. Et première visite du nord des Bahamas, paradis d’une beauté incomparable sur terre.

Après 4 mois et demi, retour en Suisse, regonfler le porte-monnaie 6 mois et nouveau départ pour la Floride.

Le 3ème voyage fût précédé de quelques travaux sur le bateau, puis visite des Keys, Key West, Miami, suivit du 2e départ pour les Bahamas, nord, centre, et début du sud. Après 6 mois, retour en Suisse, renflouer les finances durant la saison des ouragans.

Six mois de travail puis nouveau départ, cette fois en Thaïlande, pour 3 mois. Autre type de voyage, celui ci fût un road trip en moto de plus de 6500 km. Voyage qui me marqua définitivement, une cassure qui provoqua en moi un nouveau départ. Ce fut la fin définitive d’une relation de plus de 10 ans d’un couple un peu fou qui savait que la vie est bien plus que métro-boulot-dodo.

Reprenant le travail en Suisse, je me suis retrouvée et découverte en même temps. Mais l’envie de voir le monde étant toujours très présente, du coup je partie seule pour la première fois de ma vie, une semaine à Ibiza. Ce voyage me mis en confiance et c’est ainsi que je parti retrouver mon bateau l’hiver suivant.

Après un an et demi entreposé au sec, j’ai eu la surprise de le retrouver rempli d’eau. Mais l’eau n’est-elle pas censée être dehors du bateau ?! En effet… Travaux, rencontres, solidarité, jamais je n’aurais imaginé vivre un voyage aussi riche humainement et émotionnellement en seulement 8 semaines!

Retour en Suisse un peu difficile avec l’envie de grandir encore plus et d’aller jusqu’au au bout du monde. Ce n’est pas facile de travailler à 100% et de construire son rêve en même temps, mais seul un travail acharné amène des résultats exceptionnels.

Et c’est ainsi que je commence mon voyage suivant. Pour la 6e année consécutive, je pars vivre ma vie et mes rêves. Ce blog est pour moi l’occasion de partager mes aventures avec mes proches et mes amis, et en partageant mes expériences, peut-être d’autres personnes auront aussi le déclic et l’inspiration d’aller jusqu’au bout du monde!!

Car oui c’est une chose magnifique que de voir des amis s’acheter leur propre bateau suite à une visite sur le mien, pour ensuite aller naviguer avec eux!! La vie est ainsi faite, recevoir et partager. La solidarité, l’entraide, le partage sont des valeurs qui ont tendance à se perdre de nos jours, au détriment de l’individualisme, la compétition et la course à toujours plus posséder. Ces valeurs qui nous sont imposées par la société mais qui vont à l’encontre de la nature même de l’être humain.

Voyager, c’est découvrir, partager, grandir et s’épanouir.

Et toi, quel est ton but dans la vie?